Allez au contenu de la page
Accueil » Ressources » Favoriser l’autonomie

Favoriser l’autonomie

Une personne proche aidante discutant avec deux intervenantes

Une histoire de confiance en soi

Comme tout individu, une personne atteinte d’une maladie neurodégénérative a le besoin d’avoir des réussites, de se sentir utile et d’être active. La solliciter pour participer à des occupations intéressantes, l’impliquer dans le déroulement d’activités, lui offrir des choix simples sont autant de manières de rehausser son estime d’elle-même, de la valoriser et d’améliorer sa qualité de vie.

Ne l’oulions pas

Malgré sa condition de santé, la personne atteinte est encore capable de :

  • faire des choix qui méritent d’être respectés et encouragés
  • maintenir son estime d’elle-même
  • montrer ses goûts, intérêts
  • donner son point de vue
  • être satisfaite de ce qu’elle fait
  • avoir besoin de bouger ou avoir besoin de se reposer
  • faire des gestes simples s’ils sont guidés
  • trouver des manières originales de faire pour parvenir à ses fins.

Les activités de la vie domestique, adaptées pour être à sa portée, représentent un moyen très simple pour l’inclure dans son quotidien, lui restituer un sentiment de contrôle sur sa vie et lui permettre de rester ancré dans la réalité.

Laisser faire à la personne atteinte tout ce qu’elle est encore capable de faire ou lui donner juste l’aide nécessaire pour qu’elle y arrive.

  • Déterminer pour chaque activité son niveau de compétence : par exemple, la personne ne sait plus allumer l’aspirateur, mais elle peut le passer si on le met en marche. En surestimant ses capacités, nous la confrontons à ses pertes et la mettons en situation d’échec.
  • Lui laisser une place,selon son rythme et ses possibilités : sans faire à sa place. Croire en elle c’est lui donner envie de croire en elle aussi et de faire des choses.
  • Identifier les conversations et les activités qui la motivent, lui font plaisir. Respecter ses goûts, ses centres d’intérêt et ses habitudes favorisera sa motivation à participer à l’activité

Et surtout?

En plus de solliciter les capacités de la personne, les activités de stimulation sont fondamentales dans la consolidation du lien avec les proches. Durant le moment partagé, la personne atteinte et son accompagnant peuvent renouer, en dehors du rapport à la maladie. Il s’agit donc, avant tout, de mettre l’accent sur le plaisir et non sur le résultat. Qu’importe le produit fini si cela lui donne un sentiment de satisfaction et que le duo a passé un moment agréable!

Télécharger la fiche pratique

Donnez et supportez notre cause

La générosité de la communauté envers Le Temps d'une Pause rend possible nos actions au quotidien. Grâce à ce soutien financier, nous pouvons offrir bien-être et victoires à nos membres.​

Les façons de nous soutenir Donner en ligne
Une personne proche aidée avec une intervenante