Allez au contenu de la page
Accueil » Ressources » La communication

La communication

Une intervenante rassurant un proche aidé

Communiquer, c’est entrer en relation avec un élément : quelque chose d’extérieur, soi-même, une autre personne ou plusieurs personnes. Les maladies neurodégénératives nuisent à l’expression et à la compréhension de messages sans pour autant modifier le besoin de communiquer.

Fonctions

La communication constitue un besoin essentiel de la vie. Elle nous permet de :

  • Façonner notre identité : d’exprimer qui nous sommes et d’entretenir des relations avec les autres
  • Informer : connaître notre environnement, faire connaître
    nos opinions et émotions
  • Partager : maintenir un lien, interagir avec notre entourage
  • Alerter : satisfaire des besoins fondamentaux de sécurité, de nourriture, de relation

L’être humain possède deux modes de communication :

  • Verbale : celle de la langue et des signes. Elle est associée à des codes abstraits qui nécessitent un apprentissage et qui font appel à des raisonnements logiques. Elle se loge dans l’hémisphère gauche du cerveau qui comporte la plupart de nos fonctions cognitives. Elle est visible et intellectuelle. Perdre la communication verbale est problématique car nous évoluons dans un monde basé sur ce mode de communication.
  • Non verbale : celle du langage sensoriel et des symboles. Elle se retrouve dans les émotions et les perceptions qui ont un rapport plus direct entre la chose et le sens. Elle se loge dans l’hémisphère droite du cerveau qui contrôle le système sensorimoteur et l’affectif. Elle est invisible et passe par le corps. Les maladies cognitives, en portant atteinte aux capacités de raisonnement et aux différentes formes de mémoires, amènent la personne atteinte à s’exprimer de plus en plus sur un mode symbolique et émotionnel.

Communiquer signifie bien plus que parler et écouter. Comprendre et interpréter font aussi partie intégrante de la communication.

  • Des gestes volontaires : saluer de la main, acquiescer, hausser les épaules…
  • Des gestes involontaires : rougir, prendre du recul…
  • Des mots écrits ou prononcés
  • Des images, dessins, photos
  • Des sons et des silences…

Communiquer, c’est possible

  • Peut-être que la personne « ne parle plus », mais elle communique! Les personnes atteintes cherchent à partager avec leurs proches leurs préoccupations, leurs sentiments, leurs besoins et positionnements avec les moyens qui sont à leur portée. Même si les moyens changent, la personne ne dit pas n’importe quoi.
  • La communication est possible à tous les stades de la maladie. Sons, émotions, gestes sont autant de moyens pour vous signifier quelque chose.
Télécharger la fiche pratique

Donnez et supportez notre cause

La générosité de la communauté envers Le Temps d'une Pause rend possible nos actions au quotidien. Grâce à ce soutien financier, nous pouvons offrir bien-être et victoires à nos membres.​

Les façons de nous soutenir Donner en ligne
Une personne proche aidée avec une intervenante